La sèche-serviette : un accessoire très pratique

Le confort à la maison est un sujet qui préoccupe bien des foyers. Cela peut en effet être un vrai casse-tête du fait qu’il y a tellement d’éléments à gérer comme l’éclairage, le chauffage, la ventilation ou encore la domotique. Heureusement, pour les salles d’eau, les choses sont bien plus simples. Il suffit parfois d’ajouter une sèche-serviette pour gagner en confort.

La sèche-serviette : un appareil multifonctions

Ces appareils s’invitent dans de plus en plus de foyers français. Ils permettent en effet de profiter de plus de confort et de garder une bonne hygiène. Grâce à cet accessoire, les particuliers peuvent sécher les linges de bain bien plus rapidement. Ce qui limite la propagation des bactéries et l’émanation des mauvaises odeurs.

Grâce à cet équipement ( à l’exemple d’une seche serviette acova), on peut également disposer de serviettes chaudes. Ces dernières ne servent pas uniquement à se réchauffer après s’être douché, elles seront utiles pour préserver la beauté du visage. La chaleur dilate les pores et stimule la circulation sanguine. Ce qui contribue à assainir l’épiderme et à éliminer de l’excès de sébum.

Enfin, ces appareils fonctionnent comme de vrais systèmes de chauffage pour salle de bain. Ils gardent la pièce à la bonne température pendant l’hiver. Ainsi, les occupants de la maison ne craindront plus le froid. Associé à un VMC double flux, cet équipement permet de se débarrasser rapidement de la vapeur d’eau. De cette façon, la salle sera bien moins humide et bien plus simple à entretenir.

Malgré la praticité des sèches serviettes, en choisir un n’est pas une mince affaire. Pour dénicher le modèle qui répond le mieux à leurs attentes, les particuliers doivent prendre en compte certains critères.

Choisir sa sèche-serviette : les critères à considérer

Choisir une sèche serviette est bien plus difficile qu’on le pense puisqu’une multitude de modèles sont en vente sur le marché. Les acquéreurs doivent faire leur choix en se basant sur certains critères.

Pour commencer, il est conseillé de se renseigner sur le type d’appareil qui convient le mieux à son habitation. Les variantes électriques sont les plus prisées puisqu’ils sont assez simples à mettre en place. Pour réaliser des économies d’énergie, on optera plutôt pour un spécimen qui pourra être relié au chauffage central. Enfin, les sèches serviettes mixtes restent une alternative intéressante si l’on veut profiter de plus de flexibilité.

Puisque c’est un dispositif assez énergivore, les acheteurs auront intérêt à lire l’étiquette énergie de l’équipement. Bien entendu, il vaut mieux acheter un radiateur économique de classe A. Ainsi, on ne risque pas d’alourdir ses factures.

Pour profiter d’une salle de bain chaude, il faut prévoir 1 000 Watts pour chaque mètre carré. S’il s’agit d’une pièce de 8 m2, un modèle doté d’une puissance supérieure à 8 000 W serait l’idéal.

Enfin, il ne faut pas négliger le design de la sèche-serviette. On doit pouvoir y accrocher de nombreux linges de bain. Pour que la structure soit solide, on veille à ce que l’appareil dispose de plusieurs fixations murales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *