Les clés du bon aménagement intérieur de la maison des seniors

Lorsque vous êtes une personne âgée vivant seule à la maison, vous pouvez vous assurer de ne pas tomber lorsque vous aménagez bien votre logement… Ne vous inquiétez pas parce que parfois, il suffit de peu pour améliorer votre quotidien et vous offrir plus d’autonomie.

 Bien adapter le mobilier et surtout prévoir les points d’appui

Tout d’abord, un simple mobilier modifié qui est une aide précieuse pour faciliter le travail quotidien des personnes âgées : lits surélevés avec pieds hauts ou cales en bois, sièges avec assises renforcées, armoires avec poignées « hauteur appropriée », etc. Un lit avec sommier télécommandé permet de relever le dossier et offre également un « confort pratique ». 

De plus, un meuble astucieusement placé dans la maison, et les mains courantes fixées au mur dans la bonne position sont deux dispositifs simples et pratiques pour se déplacer dans la maison. Ils sont à la fois des guides et des appuis. Par conséquent, toutes les pièces et parcours effectués dans la maison doivent être sécurisés par des points d’appui.

Réorganiser le placard

Pour l’aménagement intérieur d’une maison des seniors, il est recommandé de déplacer les objets du quotidien vers l’armoire la plus accessible, c’est-à-dire jusqu’à 1,30 mètres du sol pour faciliter bien des choses…

 Tenir compte de la couleur et du contraste

Il existe également une approche qui peut être explorée pour atténuer les barrières visuelles ou cognitives (associer la couleur à un meuble peut déterminer sa fonction), facilitant ainsi les activités dans la maison.

En installant des poignées colorées sur les portes et les armoires, ou bien des marqueurs de couleur sur les boutons des appareils électroménagers, et même en utilisant des couleurs contrastées pour indiquer les changements de revêtements de sol. En revanche, il vaut mieux éviter le contraste des surfaces planes (comme les carreaux noir et blanc), ce qui est très trompeur.

Organiser l’espace et l’éclairage

Les meubles bas, les tapis et les câbles laissés sur le sol peuvent provoquer des chutes. Ce risque peut être facilement partiellement corrigé en assurant un espace libre, en particulier dans les zones à fort trafic et autour du lit.

Un éclairage suffisant sans ombres est nécessaire partout. Idéalement, l’interrupteur est placé à la hauteur appropriée pour l’entrée de chaque pièce. Il y a actuellement des interrupteurs contre les décharges électriques.

Automatiser et sécuriser la salle de bains

La domotique n’est pas automatique. Elle peut sécuriser la maison et permettre une gestion ou une programmation à distance dans le temps : stores, portails, serrure connectée,  chauffage…

La salle de bains des personnes âgées doit prêter attention à deux choses : la facilité d’utilisation des équipements antichute et des équipements sanitaires (baignoire, douche, WC). Sols antidérapants, mains courantes, rideaux ou murs anti-éclaboussures : il existe de nombreux dispositifs et accessoires qui peuvent rendre la salle de bain plus sûre et plus confortable. Casser la baignoire pour installer la douche ? Oui, la prémisse est qu’il est vraiment utile de démarrer un tel projet. La baignoire peut en effet convenir aux personnes qui n’ont pas de problèmes de mouvement des jambes et peuvent offrir un meilleur soutien.

Vous pouvez aussi lire notre article : Guide pour trouver des artisans qualifiés près de chez vous au meilleur prix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *