Tout savoir sur le rejointage de piscine

Le temps fait des ravages sur tout… même sur les joints de piscine. Au fil des années, à force de vider le bassin, d’utiliser des chlores un peu trop fort ou bien d’autres produits chimiques de manière régulière, ou bien simplement à cause d’une pose de carrelage de piscine mal faite, les joints du bassin se fatiguent. Rongés par les produits, asséchés par les périodes sans eau et à l’épreuve du temps qui passe, les joints de piscine ont besoin d’être rénovés pour être complètement performants et hermétiques.

Qu’est-ce que le rejointage de piscine ?

Lorsque les joints d’un bassin semblent être abîmés ou bien qu’ils se parent de petits trous, c’est qu’il est temps de passer au rejointage de la piscine. Cette opération très simple consiste à enlever les vieux joints et à remettre de la pâte toute neuve pour recoller le carrelage de la piscine. Pas très chronophage, cette démarche ne doit pas être négligée car il en va de la résistance et de la durée de vie du bassin en question. En matière de rejointage, il existe deux options. La première, la plus classique, est celle du rejointage via mortiers, quand la seconde est dite par joints epoxy. Bien que la solution par mortiers soit moins onéreuse, elle est aussi de moindre qualité comparée aux joints epoxy. C’est pourquoi, les professionnels recommandent d’utiliser une colle – ou pâte – à joint epoxy pour le rejointage des piscines. Plus résistants, anti-tâches et anti-moisissures, les jointures par epoxy tiennent jusqu’à 20 ans sans besoin d’entretien particulier.

Faites appel à un expert en rejointage de piscine avec Carrelage-Piscine.

Pourquoi c’est important ?

En ce qui concerne les piscines carrelées, que ce soit avec des plaques de carrelages traditionnels, de la pâte de verre, des émaux de verre ou bien même toute sorte de faïence ou de mosaïque qui puisse exister, les joints sont l’élément principal d’un bassin. En effet, contrairement aux piscines en liner qui n’ont pas de joints de ce type, les piscines carrelées restent hermétiques aux fuites d’eau vers l’extérieur grâce aux joints. Cette pâte blanche qui colle les carreaux entre eux est la fondation sur laquelle repose la beauté et la robustesse d’un bassin. C’est pourquoi, lorsque les joints commencent à être fatigués, qu’ils sont poreux, laissent s’échapper de l’eau, que les carreaux se décollent à cause d’infiltrations dues à des joints abîmés ou bien qu’ils deviennent rongés par le calcaire, il est essentiel de procéder à un rejointage. De cette manière, vous assurez à votre piscine d’être parfaitement saine, et ce pour de nombreuses années.

A qui faire appel pour un rejointage de piscine ?

Bien que le rejointage de piscine ne soit pas une opération spécialement compliquée au premier abord, il est pourtant plus que nécessaire de faire appel à un professionnel. En effet, il faut avoir un certain savoir-faire pour faire sauter les anciens joints sans abîmer les plaques de carrelages demande de l’habitude. De même, il n’est pas recommandé de rejointer dans certaines conditions, les jours de pluie, de gel ou lorsqu’il fait plus de 20° par exemple. Aussi, du matériel haut de gamme est nécessaire, un matériel qui associe précision et efficacité, et que seuls les professionnels possèdent et savent parfaitement manier. Pour ce genre de rénovation, mieux vaut donc faire appel à des professionnels de la piscine, à l’équipe technique de votre fabricant et/ou vendeur de piscine, mais également à des carreleurs spécialisés en bassins. Pour un rejointage, il faut compter environ 17€ du m², un tarif qui peut varier en fonction du carrelage posé dans la piscine.

Retrouvez d’autres articles sur les pergolas bioclimatiques et les portes en bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *